Couverture Facebook étiquette Black Friday

réductions discount étiquette black friday fbcouv.com

Le black Friday est une tradition aux États-Unis. Cette étiquette à tendance à s’effacer avec le temps car l’événement est planétaire.

Aux États-Unis, le Black Friday désigne le vendredi qui suit Thanksgiving (« action de grâce »), donc le lendemain du quatrième jeudi du mois de novembre. Le Black Friday est un grand jour de soldes qui lance la saison des achats de fin d’année. Au Canada, ce jour de reconnaissance est célébré le deuxième lundi d’octobre, soit le Jour de Christophe Colomb aux États-Unis[réf. souhaitée].

Dans la presse, le terme apparaît pour la première fois dans un article de 1951. Il désigne alors, pour les employeurs, le long week-end que prennent leurs employés. Ils ont ainsi un jour de congé le vendredi, ce qui provoque des bouchons conséquents sur les routes. Les policiers utilisent aussi l’expression « Black Friday » pour désigner leurs heures supplémentaires durant ce week-end de festivités. Le terme s’accompagne donc de connotations négatives[réf. souhaitée].

Dans les années 1960, Black Friday fait référence à la clientèle, piétonne et véhiculée, accrue lors de ce lancement des courses de Noël[réf. souhaitée].

Quelques années plus tard, les achats du lendemain de Thanksgiving permettaient de sortir « du rouge » et donc d’écrire à l’encre noire les nouveaux chiffres positifs, d’où l’expression de « vendredi noir ».
Des acheteurs matinaux lors du Black Friday dans un magasin Walmart à Durham en Caroline du nord (2008).

C’est dans les années 1970 que les enseignes américaines décident d’adopter cette expression pour désigner le début des achats de Noël. Au cours de ce vendredi, les boutiques et magasins lancent des périodes de soldes pour cibler les consommateurs à la recherche des meilleures remises.

En 2013, une rumeur sans fondement a prétendu que le Black Friday avait pour origine une tradition esclavagiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.